_roman_SF

// 46ème pellicule : Celui qui se perd

Il fallait bien que cela arrive : les moissons de photos de cette été et les nombreux projets photographiques m'ont fait oublié une pellicule qui vient s'interposer entre la 43ème et la 44ème.
C'est à dire entre Madrid et Bergerac ...

Et pourtant, ce n'est pas son importance qui décline : nous y retrouvons le Centro Social Autogestionado La Tabacalera de Lavapiés, son univers coloré immersif et décalé, nous marchons une dernière fois dans les rues crues de Madrid, nous y voyons l'herbe fraiche d'un été à Bergerac, et les croquis d'un soir sur une église de campagne ...

Bon visionnage !


Rouge

Réveil

Bar clando

Peinture mutante

Sangria, Mojitos y Cervecitas !

Balance

Se sentir observer

El Pais

La colère de Dieu

Entrée d'urgence

Dans une rue

Toujours rester à l'ombre

Bibliothèque

Ecrasant

Chaussures en solde

La rue

Faire des tours

Rentrer à l'ombre

Signe



-----------------------------


Sucres lapidaires

Art fugace

Carré rouge

Loin des pieds

Champs pour tentes

Prendre le soleil

Un Bento sinon rien

Reflet 1

Reflet 2

Reflet 3

// 46ème pellicule : Celui qui se perd // 46ème pellicule : Celui qui se perd Reviewed by Unknown on 12:38 Rating: 5

4 commentaires:

  1. Hi' , dis donc ça faisait un moment qu'il n'y avait pas eu de reflets ??!;-p j'ai flippé quand même..mais bon..ouf, ils sont revenues :-)
    Petite demande..sur la tof "rouge", pourquoi les 2 keffiehs accrochés ?
    "Sucres lapidaires" : la j'aurais bien vu le flou au premier plan, comme ça, pour voir..
    "Faire des tours" : ahhh le cadrage, le cadrage
    "Champs pour tentes" : jolies couleurs, jolie ciel, belle herbe !..bref très Zolie, J'aime ! comme on dit sur les réseaux sociaux pleins de failles :-/
    "La colère de Dieu" : personnellement, tout est la ! beau et triste, triste mais beau, beau car triste etc..
    On se croirait à Cuba, enfin je trouve.

    Aller, suffit pour celle série ;-)
    Good job K2ARD


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour "Rouge", je suppose que c'est en rapport avec le Haifa tagué sur la borne. Il a du y avoir un concert de soutien quelques temps auparavant ...
      Pour "Sucres Lapidaires", je m'entraine en ce moment a utiliser le grand angle avec une faible profondeur de champs, cela me donne l'impression d'être dans un monde en miniature ...

      C'est vrai que cet espace autogéré est vraiment particulier, le p'tit côté cubain, je suis vraiment d'accord, je ne l'avais pas vu au premier abords, mais c'est un tel mix là dedans ! On peut y siroter des jus et de l'alcool, il y a tout un tas de gens qui arrivent avec des motivations différentes, et pourtant qui donne à l'ensemble une cohérence étrange ...
      Si vous devez passer dans cette ville, aller dire bonjour ! Et un grand merci à Luis pour nous l'avoir fait découvrir !

      Supprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.