_roman_SF

// 61-62ème pellicule : Trou noir ( et blanc)

Une fois n'est pas coutume, voici un post comprenant deux pellicules en une. Mais pour un total de 31 poses ...
En effet, j'ai prêter le petit Yashica à Madame Patarêv pour un périple en Italie, l'appareil à moitié rempli, à moitié vide. Et pour l'autre pellicule, seules quelques photos sont sorties : voila ce que c'est de vouloir faire des photos dans le noir ...

Du coup, voici 4 mois de la vie d'un appareil photo, entre le trou noir d'un mois de Mars, et la fontaine blanche du mois de Juin.

Bonne visionnature !



L'âge adulte

Poubelle gallo-romaine

FMI=MISERE

Réhabilitation

Fumoir

L'appel des cloches

Vol de grues

Derrière les barreaux ...

Cour intérieur

Jeux d'enfants

Attaque sournoise

La panne

Devant la caverne

La préparatrice de churros

Mon manège à moi

Regarder passer les trains

L'oeuvre

 Mort dans l'âme

En passant sur le parvis




------------------------------------------


Amoureux

Fatigués

Petite souris

Attendre un cul

Calculer les marches

l'apostrophe

Cour intérieur / 2

Escargot

Myopie

Promener son clebs

Maison hantée / 1

Maison hantée / 2

// 61-62ème pellicule : Trou noir ( et blanc) // 61-62ème pellicule : Trou noir ( et blanc) Reviewed by Unknown on 13:49 Rating: 5

5 commentaires:

  1. Ouah, ta composition d'image est vraiment forte, le grain de la pellicule j'aime beaucoup, et ta capacité à saisir ces millièmes de secondes qui passeraient inaperçues... oh oui j'aime! Fee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fée !
      Pour le grain, y'a pas de hasard : Ilford HP5 400 iso : ça donne un picturalisme à l'image, une matière particulière ! Ce qui est fort dans "l'instinct décisif", c'est d'avoir secrètement le plaisir d'avoir été le seul à pouvoir le voir, comme une petite sourie. Ca manque un peu d'humilité, alors c'est pour ça que je le partage. Pour ne plus être le seul ;)
      Biz !

      Supprimer
  2. Une superbe série! Et qui restera intemporelle.
    Inspirée autant entre les cadrages et ses tritres malicieux! Bravo Hug!
    Anto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anto, d'ailleurs, plusieurs de ces clichés (ceux sur la fête foraine), vont être exposés au Festival Nomades de cette année, fin septembre sur Bordeaux.
      J'aime bien les fêtes foraines ;)

      Supprimer
  3. Extra ... et tu as donne une double vie a tes photos rien que par les titres .. particulierement fan du vol de grues et de "regarder passer les trains"

    RépondreSupprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.