_roman_SF

// 52ème pellicule : De l'eau sur la lentille

Voila une pellicule qui date de l'année dernière. Il y a quelques jours au final.
Elle enterre 2012 de la plus brève des façons, un dimanche, de la pluie, un jeudi, du soleil. Comme très souvent, 2 temps, 2 mesures.

Nous y retrouvons des gens du rail, des batailles de parapluies, des pelouses flashies, un monde fade et bariolé, une ville qui se transforme en miroir baveux...

30 poses en couleur, la pellicule est une Portra160



La première

Sur les toits

Flou majuscule

En regardant passer l'eau

Smash the State Learn to Skate

Mouette en infraction

Orifice

Un piéton

Sous la pluie

aéreaubic

Spectateurs

Bâtimensonge

Sans Interdit

Voix des murs

Rayonnage

Musée de rue

Quand le ciel tombera

Colonages 

Cyber canapé

Nuage de lait

Plongée en enfer

Fin de Gruss

parquinge

Arroseuse arrosée

Alignement de Tarmac

Arcadie des banlieux

Celui qui attend les trams

Temple

J'aime pas la ville

Toutes les barrières à l'eau

// 52ème pellicule : De l'eau sur la lentille // 52ème pellicule : De l'eau sur la lentille Reviewed by Hugues Dargagnon on 11:12 Rating: 5

8 commentaires:

  1. Ohhhh j'Ai commencé à essayer de retenir les titres de celles que j'aimais bien, et je m'y suis perdue... alors en vrac '' j'aime pas la ville, nuage de lait, cybercanapé et arcadie des banlieux'' merci de nous partager ça!!! Fee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "J'aime pas la ville", nous étions ensemble ;) Il y a eu tout une lumière étrange durant quelques jours, un peu fade et particulièrement homogène ... Cela donne vraiment une ambiance... feutrée...

      Supprimer
  2. Preciosas, maestro de la composición y de los ambientes. Me parece que alguien ha comenzado a tener un affaire con la ciudad. Grande, Juguito, ¡Grande!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gracias "El Quince" ;) Il m'aura fallu attendre l'hiver pour que Bordeaux révèle un peu de ce climat inquiétant et neutre qui plonge les promeneurs dans des espaces humides, aquatiques, des espèces d'hommes-grenouille, avec les arbres s'élevant comme des algues abyssales, les murs ceinturant les ruines de R'Lyeh, et les nuages se fondant en surface.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Bein j'espère, c'est toi qui développe héhé ;)

      Supprimer
  4. Ben finalement, je crois que je les aime toutes..... avec une préférence "en regardant passer l'eau" qui me rappelle un peu le bord du Saint-Laurent à Montréal.... M

    RépondreSupprimer
  5. je ne sais pas ce que j'aime le plus, si les images, les titres où le mélange magique des images avec les mots. De toute façon, P-O-É-T-I-Q-U-E !!!!!!! j'adore!!!!!!

    Michael

    RépondreSupprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.