_roman_SF

// 19ème pellicule : Quand les Couleurs se fanent.

Voici 35 poses évoluant dans un Montréal glacée par le froid, où le ciel bleu se tend comme un drap au dessus de nos têtes pour y jeter parfois des miettes de brouillard, tôt le matin, ou tard l'après-midi.
Quand le coton blanc envahie les rues, doucement, passant presque inaperçu, les sons deviennent plus intimes, et chaque claquement de chaussures pressées, chaque pneu roulant sur les pavés humides, chaque éclat de rire précipité prend une existence propre, comme si quelques sons vous touchaient l'oreille secrètement pour vous siffloter un air entendu.
La brume est parmi nous, et elle nous entoure de ses couches et ses volutes soyeuses.

Vous trouverez dans ces vues de vieilles explorations urbaines, des bleus figés par le froid, des bouts de morceaux d'amis, des brouillards angoissants, des reflets trompeurs, des miroirs aux alouettes, des tags explicites, mais point de linge aux fenêtres, fait trop froid ...


Sans commentaire

Saul de las luces

Mouette rue Masson

L'on attend le bus

Poteau de foot solaire

Mon lac au Québec, rue d'Iberville

Roots


----------------oOo----------------


Grosse colère (Piero)

Celui qui tient la chandelle

Reflet de reflet reflété

En attendant Géraldine, aéroport Trudeau


----------------oOo----------------


Botte model

Dans les branches

Autoportrait à la cage d'escalier

Monsieur Guy, coiffeur sur Marie-Anne Est

Retour dans l'Antique Cité

Cadres

Pause déjeuner


----------------oOo----------------


Stationnement

Ya Basta

Couleurs d'automne, Pont Jacques Cartier

Your Tube

Place Vendôme en reconstruction


----------------oOo----------------


Passants passant

El Juan-Felipe y su ciudad

Futur patinoire

Vidange de ciel

Le mirador toujours décrépit

Stalker vy gotovy?


----------------oOo----------------


 Immeubles dans la brume

Comptes fumeux

Nico, là !

La tour Mordor Finance

Ville Marie

Boca de Colombia
// 19ème pellicule : Quand les Couleurs se fanent. // 19ème pellicule : Quand les Couleurs se fanent. Reviewed by Unknown on 17:26 Rating: 5

10 commentaires:

  1. Et voilà! Paris s'invite même à Montréal! C'est du propre! Heu, je parle de Vendôme Jean-Phi, ne le prend pas perso...

    RépondreSupprimer
  2. j'adore toutes celles que la brume vient voiler.
    on ne connaitra jamais la fin..... et c'est bien.
    M

    RépondreSupprimer
  3. Génial surtout la photo botte model, j'aime, j'aime
    Besos
    Melissa

    RépondreSupprimer
  4. comme d'hab, fabulous ! les couleurs d'automne, le reflet de reflet, et en guest, jp superstar,le décor lui dessine un visage si serein... Wouaouh.... Kisses, see you soon !

    RépondreSupprimer
  5. l'anonyme du dessus,c'est moi, la sandrinette (qui du coup n'est plus anonyme)

    RépondreSupprimer
  6. toujours aussi sympa....(studio profil Toulouse)

    RépondreSupprimer
  7. супер фотки, очень качественно и интересно

    RépondreSupprimer
  8. Спасибо за эти несколько слов на русском языке!
    Я надеюсь, следовать ваш блог в течение длительного времени

    RépondreSupprimer
  9. qui est ce militaire au nez rouge ? un vrai russe ? et toi, je ne savais pas que tu savais écrire le cyrillique.....

    RépondreSupprimer
  10. Ce militaire au nez rouge est un photo-blogueur russe ! Pleins de photos du quotidien, avec des couleurs désaturées qui donnent une ambiance d'éternel automne :)
    Et pour le cyrillique, merci google traduction :)

    RépondreSupprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.