_roman_SF

// 90ème pellicule : De longs lacets louvoyant vers l'Est

Où l’on observe d’anciennes frontières,
Où l’on y trouve des routes divisant des paysages,
Où l’on y perd ses couleurs,
Où le réseau est omniscient,
Où les murailles sont des horizons,
Où les baignoires sont solitaires,
Où les pierres murmurent à l’oreille des passants,
Où l'on y trouve des routes réunissant des paysages,
L’on y va s’en hésiter.




Monastère mystère

Phallus minéral

Égratignure asphalteuse

Police Norris

Souvenirs de rien

Heisenberg was here


--------------------------





Porte des enfers

Ce qui existe en creux

Rivière de mousse /1

Engloutissement cavernicole

La solitude de la baignoire en un morne automne

Rivière de mousse /2

L'appel du foret

La rivière de mousse /3

Réseau tellurique

Jeux d'enfants

La diagonale du fou /1

Horizons chevauchant

Sable de pierres

A l'orée du trou

Troubles oculaires

Synclinale gastrointestinale

Les voyageurs des coteaux

La diagonale du fou /2

Verticalité anodine

L'éperon rouille

Personne

Lacet saltatoire



------------------------------




Bleu comme une poubelle

Bleu comme une nuée

Bleu comme un village

La première en dernier

// 90ème pellicule : De longs lacets louvoyant vers l'Est // 90ème pellicule : De longs lacets louvoyant vers l'Est Reviewed by Hugues Dargagnon on 22:50 Rating: 5

4 commentaires:

  1. J’ai reconnu Queribus, mais pas un Cathare en vue avec ce brouillard �� j’ai habité dans ce coin plus de 8 ans ! Très beaux sujets ! Biz

    RépondreSupprimer
  2. J' aime les horizons chevauchants, je m'y vois, au galop sur ma licorne ...;)

    RépondreSupprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.