_roman_SF

// 28ème pellicule : un Décembre en hiver

Une pluie qui ne veut pas geler, un sol détrempé et froidasse, un ciel qui vire du gris au bleu, et au gris, des toutous toniques, des vents qu'on devine, des rencontres au coin des rues, des rivières congelées, voici la 28 ème pellicule argentique de ce blog, 34 poses (Ektar 100) croisant immeubles, troncs et feuilles mortes, quand l'automne meurt au milieu des premières neiges...

 Derniers linges

Ombre portée

Ciel de briques

Buisson radiant

Chez la voisine

Plongeon

Occupy

Pause Lunch

Jardins secrets

Immeuble final

Immeuble initial

immeuble médian

Blés

Petit curieux

Autoportrait en gelée

Compagnons d'errance

Portrait au corner

Rustre luge

Need Meat ?

Coude de rivière

Mode hiver hiver en Mauricie

Paysage gelée

 méduses de glace

Prisonnier

brindilles de feu

Entrée

Fin de jour

Vitrification

Dormir sous la neige

Parking de nuit

Ravitaillement

Au métro

Outremont

 Retour des courses

// 28ème pellicule : un Décembre en hiver // 28ème pellicule : un Décembre en hiver Reviewed by Hugues Dargagnon on 23:44 Rating: 5

9 commentaires:

  1. très belle cette pellicule. le ciel de mauricie est magnifiquement bleu, et le chien me fait de la peine..... bien qu'il ait une chaude fourrure. de belles photos à partager. M

    RépondreSupprimer
  2. Ouahou j'aime tes couleurs et tes cadres, mmm, hâte de voir ce que ca donne en version française mm si je préfèrerais te voir continuer à attraper Montréal. Bravo, coup de coeur pour vitrification et ciel de briques! Feefolette

    RépondreSupprimer
  3. tu commence a avoir du talent ..... je rigole...lol
    bravo

    RépondreSupprimer
  4. ah tu es bien le seul qui me donne envie de neige,(j'ai meme eu froid par moment).
    bravo mon huk tres bons clics!.....

    RépondreSupprimer
  5. Merci ... merci car je retrouve dans ce cliché la capture de l'instant que je n'avais pas trouvé dans une 27ème pellicule que j'avais trouvé assez inégale. Verticale, elle laissairt se perde de magnifiques perles au milieu de souvenirs de vacances.

    Ici je retrouve le non dit. Car indicible. La magie des mots qui dansent dans des silences colorés. Des photos avec "suspend" ... dans tes instantanés on retrouve à la fois l'instant d'avant et celui d'après.

    Et une présence merveilleuse : combien de sourires caramels se trouvent dans les brindilles de feu ? de jeux d'enfants dans le payage gelé ? de rires d'équations autour de la rustre luge ?

    Et puis se dire que dans la magie des temps et des espaces qui se croisent - car tout ces lieux et ce moments sont devenus coprésents pour nous - le petit curieux regarde le dernier linge qui sèche sensuellement.

    Puisque c'est resque encore noël, un petit cadeaux : Mirel Wagner ... surtout "o the Bones"

    RépondreSupprimer
  6. Pardon, en fait, c'est surtout "No Death" ...

    RépondreSupprimer
  7. Natacha et Julien7 janvier 2012 à 07:11

    Je prends mon café de passage à Paris, il est 07H00 du mat, pour une fois je ne suis qu'à quelques pas du RER pour courir à Roissy et dans quelques miles te retrouver pour parcourir ce que tu nous fais partager avec "temps" de talent....Puis en fait, j'accepte cette réalité que tu as la chance de savoir rendre ce qui ne l'est peut être pas, BEAU. Alors plutôt que de vivre la déception sur place, je préfère me régaler à distance en attendant de te voir...

    De gros bisous Natacha et Julien...On t 'Aime

    RépondreSupprimer
  8. Les couleurs sont... purée mais comment tu fais ???
    Chapeau bas le martien !

    RépondreSupprimer

RECHERCHE DANS CE JOURNAL

Crédit photos et textes Talion'h Kaärd. Tous droits réservés. Fourni par Blogger.